QU’EST-CE QUE L’ART D’INVESTIR?

         Aujourd’hui, nous allons parler d’art. Cet art n’est pas celui que j’expose sur ce site, mais n’en demeure pas moins très proche, car il me permet de bâtir et de garantir le succès de mon entreprise artistique et constitue, en réalité, un atout majeur pour réussir dans n’importe quel domaine d’activité. Il s’agit de l’art d’investir.

Qu’est-ce que l’art d’investir? Avant d’entrer dans le vif du sujet, mettons-nous en jambes avec une définition de l’investissement qui, selon moi, est la plus courante, c’est-à-dire la définition « financio-économique ».

Ainsi, « en économie, un investissement est une dépense immédiate destinée à augmenter, à long terme, la richesse de celui qui l’engage »*.

Nous voilà prêts à approfondir le sujet, mais avant, j’aimerais vous conter une petite histoire.

Il y a près de deux ans, en déambulant sur YouTube, je suis tombé sur l’entrevue d’un économiste-chef d’entreprise américain qui prônait la liberté financière par l’investissement en bourse. En écoutant ses propos qui me paraissaient relativement sensés, ce qui avait commencé par une simple curiosité se transforma rapidement en attention grandissante. À la fin de son entrevue, cet homme m’avait convaincu d’explorer son idée. Je commençai donc à lire de plus en plus sur le sujet et à découvrir le monde des marchés boursiers et de l’investissement. Un monde où il serait apparemment possible de gagner des millions en un minimum de temps, simplement en donnant son pécule à une jeune entreprise prometteuse qui, d’un jour à l’autre, s’élèverait au rang des multinationales de ce monde, grâce à son produit ou à sa technologie révolutionnaires. Un monde où, semble-t-il, gravitent les puissants de ce monde et où on regarde l’argent travailler pour soi sans relâche et se multiplier à l’infini.

« Quelle idée de génie! Voilà pourquoi les riches sont si riches! » m’étais-je dit. Dès lors, j’ouvris un compte d’investissement auprès de ma banque et commençai à suivre un cours d’investissement en bourse, notamment sur différents instruments financiers tels que les actions, les obligations, les fonds négociés en bourse, et les options. Plus je gagnais en connaissances et en confiance, plus j’investissais mon argent. Au bout de neuf mois, j’avais, selon moi, développé un flair pour les jeunes pousses en tout en genre, que ce soit dans les secteurs de la cryptomonnaie, du cannabis médicinal, de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, de l’impression et de la bio-impression 3D, des batteries d’autobus électriques, des drones, de l’exploration aurifère, bref, j’avais acquis, dans mon égo grandiose, l’« œil de l’investisseur ».

Puis un matin, en ouvrant une session sur mon compte d’investissement, je m’aperçus que la bourse avait eu une grande saute d’humeur loin de jouer en ma faveur. C’est le moment de l’histoire où je devrais vous annoncer que j’ai perdu tout mon argent;-(. Eh bien… Non. Bon, pour vous dire la vérité, oui, j’ai perdu de l’argent, mais j’en ai aussi gagné. J’en ai même gagné plus que perdu. Savez-vous pourquoi? Parce qu’au fil de ce cours sur l’investissement en bourse d’une durée d’un an, j’ai réalisé que ce qui faisait de moi un investisseur plus ou moins efficace n’était pas de choisir le bon véhicule financier au bon moment, mais surtout d’investir dans mes connaissances, d’investir en moi. Le simple fait de suivre un cours pour m’instruire sur un sujet qui m’était totalement étranger un an auparavant était, en réalité, mon meilleur investissement. Bon, désolé, ma petite histoire était un tantinet plus longue que prévu, mais maintenant que vous êtes là, suivez-moi jusqu’au bout de mon raisonnement, s’il vous plait. Allez, c’est bientôt fini. Donc…

Qu’est-ce l’art d’investir?

De mon cheminement d’investisseur apprenti, je tire la conclusion que l’investissement, dans quelque domaine que ce soit, est un art qui exige de développer un certain nombre d’aptitudes, notamment les suivantes :

  • la gestion de son temps; en effet, contrairement à notre argent, notre temps est une ressource inestimable puisqu’elle est limitée et irrécupérable. Passer un temps considérable à procrastiner peut donc s’avérer plus coûteux sur l’échelle de notre vie que de dépenser de l’argent de manière impulsive et chronique. On peut toujours regagner l’argent, mais impossible de regagner le temps. Il importe donc d’investir son temps dans des choses qui rendent notre vie productive et agréable sur le long terme.
  • la patience; apprendre à contrôler ses émotions et ses pulsions et ne pas céder à la gratification instantanée, soit l’appât du gain immédiat. Comme l’a dit l’investisseur milliardaire américain, Warren buffet, « le marché boursier est un dispositif permettant de transférer l’argent des impatients aux patients ». Un investissement juteux exige donc, contrairement aux idées reçues, une patience à toute épreuve.
  • l’action; travailler continuellement vers l’objectif qu’on s’est fixé, car, tout comme pour un investissement financier, un investissement de sa personne est soumis à la loi de l’intérêt composé. Vulgairement parlant, plus on s’investit, plus on gagne ou apprend (intérêts), et on réinvestit ses gains et apprentissages dans l’action (le capital). Notre rendement devient ainsi illimité.
  • - la mesure du risque; s’investir ou investir dans quoi que soit implique une marge de risque. Généralement, plus le risque est gros, plus on gagne gros, mais on peut aussi perdre gros. Par conséquent, savoir mesurer le risque permet de le minimiser et de perdre moins. Paradoxalement, une grosse perte peut également constituer un gros gain, si l’on décide d’en tirer des leçons et d’analyser ses erreurs commises pour mieux gagner. Dans ce dernier cas de figure, on est toujours gagnant, et comme Nelson Mandela « on ne perd jamais, soit on gagne, soit on apprend ».

C’est donc dans cet esprit que j’investis dans mon entreprise artistique et plus particulièrement en moi, par des cours de peinture, des cours et des livres sur l’entrepreneuriat artistique, des balados inspirants, des méditations matinales et nocturnes, du temps de jeu avec mes enfants, du temps intime avec ma compagne, une bonne nuit de sommeil réparateur. Bref, pour moi, investir est un mode de vie, et le meilleur investissement, c’est moi.

Comme à l’habitude, j’ai toujours un petit mot pour vous à la fin. Je vous encourage donc vivement à faire de vous le meilleur investissement afin d’obtenir un retour sur investissement de taille, soit une vie plus riche en amour, en santé, en argent, en connaissance, en émotions positives, et tous les autres fruits jouissifs de la vie. Mais n’oubliez pas, sur le long terme!

*Source : Qu’est-ce qu’un investissement : définition économique, comptable et retour sur investissement 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe! | Abonnez-vous!

Let's sow some Artseedz in our lives!

Semons quelques Graines d'Art dans nos vies!

FR